- Parcours clandestins dans l’espace urbain

(cliquez droit sur la ligne du cours indiquant sa durée pour télécharger le fichier ou le lire hors site)

Archives municipales de Lyon

avec Nina Bacchini, ethnologue

réfugiés 1A travers une approche ethnographique expérimentale et ouverte, nous proposons une réflexion sur l’expérience de la mobilité- et ses attentes par les populations migrantes et exilées qui se trouvent à Vintimille,  ville italienne située à 10 kilomètres de la frontière française.
Fermée et militarisée depuis 2015, cette frontière est devenue le théâtre d’une mise en attente collective d’acteurs et actrices migrantes empêchés, pour une période de temps variable, de poursuivre leurs projets de mobilité.
Nous allons explorer les espaces urbains habités par les migrants, de véritables villes invisibles et informelles qui se développent parallèlement aux tissus urbains officiels, notamment dans ses espaces interstitiels et dans ses marges.
Ainsi, le contexte de la frontière franco-italienne permettra d’interroger comment les migrants utilisent de la mobilité au quotidien et comment ils et elles produisent des lectures inédites des villes contemporaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.