, - Voyage à travers les identités dans la musique arabo-andalouse

(cliquez droit sur la ligne du cours indiquant sa durée pour télécharger le fichier ou le lire hors site)

Tnp – salle Laurent Terzieff
Mr Abdelhamid Taghouti : Enseignant-chercheur linguistique et sémiologie arabe université Lyon 2, musicien et ancien membre de l’orchestre national de Tunisie.

 

20180516_194014

 

Voyage à travers les identités dans la musique arabo-andalouse.

La musique arabo-andalouse est née entre le 9ème et le 10ème siècle sous l’impulsion de musiciens venus notamment de Bagdad et de Damas. Après la chute de l’Andalousie, juifs et musulmans vont s’exiler au Maghreb dans des grandes villes et enrichir leur musique d’apport berbère et ottoman. Chacune de ces villes deviendra une école musicale avec sa propre identité. On parle aujourd’hui d’Alep, Tétouan, Tlemcen, Testour ou Tunis comme étant les berceaux de cette musique classique appelée au Magreb Malouf et en Orient Mouwachahat.

C’est une musique modale, organisée sous forme de suites structurées.

De musique de Palais à l’origine, elle est aujourd’hui une musique citadine et élitiste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *