- New Deals” proposés au niveau : Lyonnais, National, Union Européenne- 18h30-20h30

Arguments

Le Coronavirus a pris en otage la conférence du 18 Mars 2020 ! Reprenons donc la réflexion sur cette guérilla asymétrique, laquelle est une magnifique illustration du bouleversement des écosystèmes par l’espèce humaine : Pangolin, martyre et symptôme de l’Anthropocène !

Sidérés et endeuillés, nous avons découvert la puissance d’un processus exponentiel (célérité de la propagation de la pandémie, cohorte de décès…). Enfin, nous voyons clairement l’enchaînement des troubles conduisant à l’effondrement : crise sanitaire, paralysie de la production, crises économique et financière, lesquelles entraînent des conflits d’intérêts et l’émergence d’une crise politique, mutant en questions sur les causes et la recherche d’un responsable. Cette cascade de réactions en chaîne – à la façon d’une explosion nucléaire – montre l’extrême fragilité de notre Société. Il est frappant de reconnaître les cinq phases de Dmitry Orlov décrivant l’effondrement de l’URSS en 1989 (financier, commercial, politique, social et culturel). Idem pour Marc Bloch analysant l’effondrement de la France de Juin 1940 (« L’Etrange Défaite »).

En réaction aux traumatismes de l’effondrement, les écosystèmes mettent en œuvre des processus de résilience. De nouvelles stratégies leur épargnent parfois la disparition ! Ainsi, les chercheurs préconisent des changements radicaux des modèles de notre civilisation, afin d’affronter deux périls identifiés et liés : Covid-19 & dérégulation climatique…. En France, en Europe et aux USA, diverses propositions visent à développer la résilience sociale. En souvenir de « La grande dépression » de 1929 et du « New Deal » de Franklin Roosevelt, les auteurs américains (Naomi Klein & Jeremy Rifkin) proposent un « Green New Deal » pour la planète. Un certain nombre de propositions radicales pourraient ainsi éviter le collapsus de la Biosphère. Ces diverses propositions nécessitent un débat et des échanges, lors de notre dernière séance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.