MatthieuGarotUniPop

MATTHIEU GAROT

Psychologue clinicien, psychanalyste (Institut de psychanalyse de Lyon, Société Psychanalytique de Paris), exerce au sein d’une Equipe mobile psychiatrie et précarité, en Maison d’enfants ainsi qu’en cabinet libéral sur Saint-Étienne.

Quelques publications :

2018 : « Tumulte et charivari à l’interface. Le psychologue des interstices et l’analyse transitionnelle « sociale » », dans A. CICCONE (sous la direction de), Aux Frontières de la psychanalyse, Paris, Dunod.

2016 : « Exclusio, Exclusio, Exclusio… (Conjurer l’horreur) », dans A. CICCONE (sous la direction de), Violence dans la parentalité – familiale, professionnelle, institutionnelle, sociale, Paris, Dunod.

2015 : « De l’engagement dans la clinique », dans Le Journal des Psychologues, n°326.

2014 : « Les enclaves cloacales du lien. À propos de l’ « Exclusion » (cette gorgone) », dans A. CICCONE (sous le direction de), La violence dans le soin, Paris, Dunod.

2013 : « La parentalité institutionnelle : une clinique de la précarité », De la précarité à l’exclusion : Quel soutien psychologique ? (dossier), dans Le Journal des Psychologues, n°312.

2012 : « Le théâtre de (la) rue. Errance, inconsolabilité et enclaves cloacales », dans A. CICCONE (sous la direction de), La part bébé du soi. Approche clinique, Paris, Dunod.

2008 : « Enfance, migration et précarité : le lien à l’épreuve de l’exil », dans J. FURTOS (sous la direction de), Les cliniques de la précarité – Contexte social, psychopathologique et dispositifs, Paris, Masson.