photo-sophie-beroud-bis

SOPHIE BÉROUD

Contact : sophieberoud@univ-lyon2.fr

Maître de conférences en science politique à l’Université Lumière Lyon 2 et à l’IEP de Lyon.
Chercheure à Triangle (IEP Lyon – ENS LSH – Université Lyon 2)
Page de présentation personnelle : http://triangle.ens-lsh.fr/spip.php?article195

Thèmes de recherche actuels : syndicalisme et précarité, évolution des conflits du travail et des grèves

Principales publications :
Ouvrages
:

  • Les Robins des Bois de l’energie, Paris, Le Cherche Midi, 2004.
  • Le Roman social, Littérature, histoire et mouvement ouvrier, Paris, L’Atelier, 2002 (co-direction avec Tania Régin).
  • Le Mouvement social en France, Essai de sociologie politique , Paris, La Dispute, 1998, (avec R. Mouriaux et M. Vakaloulis
  • Le Souffle de décembre. Le Mouvement social de 1995 : continuités, singularités, portée , Paris, Syllepse, 1997 (avec R. Mouriaux

Contributions à des ouvrages collectifs :

  • « La rébellion salariale », « La rébellion du précariat » in Crettiez (Xavier), Sommier (Isabelle), dir, La France rebelle, tous les mouvements et acteurs de la contestation , Michalon, 2006.
  • « La CGT, entre soutien distancié et refondation de l’activité internationale » in Agrikoliansky (Eric), Fillieule (Olivier), Mayer (Nonna), dir, L’altermondialisme en France, la longue histoire d’une nouvelle cause , Flammarion, 2005 (en collaboration avec G. Ubbiali).
  • « Le renouveau des luttes : entre fragmentation et convergences anti-capitalistes » in Bouffartigue (Paul), Le retour des classes sociales, inégalités, dominations, conflits , La Dispute, 2004.
  • « Violence et sabotage dans les grèves en France », in Larose (Christian), Cellatex, quand l’acide a coulé , Syllepse, 2001(en collaboration avec R. Mouriaux) .

Elle a par ailleurs animé un atelier d’écriture avec des étudiants en licence de Lyon 2 qui a débouché sur la publication collective :  » Le CPE est mort, pas la précarité » , Syllepse, 2007.