Nina Bacchini

Nina Bacchini

Doctorante en anthropologie (1ère année), intitulé de la thèse : La gestion spatiale des populations migrantes et les transgressions des mobilités imposées. Ethnographies des parcours clandestins dans l’espace urbain, sous la direction de J.P. Santiago Université Lumière Lyon 2.

CHARGES D’ENSEIGNEMENT  2018/2019

–          Méthodologies et techniques qualitatives , chargée de TD-vacataire, L2 Info-Com, Université Lumière Lyon 2.

–         Initiation à l’observation , chargée de TD-vacataire, L1-Portail 10 (Média, Cultures et Sociétés), Université Lumière Lyon 2.

 

COMMUNICATIONS
  • 21 Novembre 2018

« Les malades de confins : vulnérabilités sociales et problématiques sanitaires à la frontière franco-italienne », chercheuse invitée à la journée d’étude  “Anthropologie médicale clinique et psychiatrie transculturelle (la prise en charge des migrants au Centre Minkowska)”, Maison des Sciences de l’Homme, Lyon.

SUJETS D’ÉTUDE : migrations, frontière, mobilités, attentes, habiter, territoires

PUBLICATIONS ET SÉMINAIRES

21 Mars 2017
Intervention au séminaire inter-laboratoire (IDEMEC, IREMAM, TELEMME)
“Désordinaires”, ordinaires du trouble et troubles de l’ordinaire en Méditerranée (XVIe-XXIe siècles), au sein de la MMSH (Maison Méditerranée des Sciences de l’homme). Intitulé de la séance : « Attentes ».

A paraître
« Habiter les territoires de l’attente : ethnographie de la frontière franco-italienne », in Désordinaires, ordinaires du trouble et troubles de l’ordinaire en Méditerranée (XVIe-XXIe siècles), sous la direction de Beauvieux F., Foa, J., Isnart, C., Mussard, C., Regnard, C., Vidoni, N., PUP, Presses Universitaires de Provence.

3 Novembre 2017
Intervention à une séance de M1 « Migration, cultures et territoires », tenu par le professeur Antonio Stopani, Université de Turin. Présentation du travail de recherche et débat avec les étudiants.