- Peut-on désobéir en Démocratie ?

bibliotheque-300unipop-logo_couleur-petit

 

 

 

  • Peut-on désobéir en démocratie ?

manuel-cervera-desobeir-en-democratie
Le mercredi 14 décembre
de 18h30 à 20h30 - Médiathèque de Vaise

L’actualité récente offre de nombreux exemples d’actes de désobéissance, que nous pouvons avec certitude considérer comme une forme d’action politique. Et de nombreux mouvements apartisans mais pas apolitiques, comme Nuit Debout, sont confrontés à la question de la légalité.
Mais la désobéissance à la loi est-elle compatible avec la démocratie ? Les lois ne sont-elles pas la condition de possibilité de la démocratie ? Et celle- ci ne repose-t-elle pas sur le principe de majorité, en même temps qu’elle propose des modalités de protestation suffisantes (opposition parlementaire, pétitions, manifestations, etc.) ?

Modéré par Bruno Guichard, président de la Maison des Passages, et enrichi des apports de Manuel Cervera-Marzal, auteur d’une thèse en science politique portant sur la désobéissance civile, ce débat sera l’occasion de mieux comprendre les rapports entre violence et politique, et de repenser ensemble la question de l’obéissance aux lois. Pour permettre au final de renouveler notre compréhension du projet démocratique et de la chose politique.

Intervenant(s) : Manuel Cervera-Marzal *  et  Bruno Guichard - Directeur de la Maison des Passages- Voir dans le catalogue

 

*Docteur en science politique, Manuel Cervera-Marzal est actuellement ATER à l'EHESS et Honorary Fellow à la Chaire Hoover. Sa thése porte sur la désobéissance civile. Il travaille actuellement sur les pratiques militantes au sein du parti politique espagnol Podemos. Ses recherches articulent la philosophie politique et la sociologie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *