photo-maureen-burnot

MAUREEN BURNOT

 

Docteure en anthropologie, actuellement Attachée Temporaire d’Enseignement et de Recherche (ATER) à l’Université Lyon 2 et chercheuse associée au Laboratoire d’Anthropologie des Enjeux Contemporains (LADEC). Ses recherches se situent à la frontière entre l’anthropologie du religieux et l’anthropologie du politique. Elle s’intéresse aux rapports entre pratiques rituelles, images et constructions identitaires, aux processus de métissages, aux logiques de pouvoirs et de résistances culturelles.

Co-fondatrice de l’association de production audiovisuelle Tillandsia (tillandsia-video.com)

 

Thèmes de recherche : religion, métissages, croyances, mémoires, Amérique du Sud, Argentine, anthropologie audiovisuelle 

Publications :

2017 « La résistance souterraine et hétérogène des cultes aux défunts de « mauvaise vie » en Argentine : l’intronisation de la précarité comme condition de possibilité de la reconnaissance ? »,  in Ewa Bogalska, Diego Fernández Varas, Alexis Martig et Olivier Leservoisier (éd.), Itinéraires de Reconnaissance, PUR, France.

2017 « “Moncho” : ethnographie filmée d’un peon d’estancia en Argentine », in Moriceau J-M. et Madeline P. (éd.), Les petites gens de la terre : paysans, ouvriers et domestiques (Moyen Age – XXI ème siècle), Presses Universitaires de Caen, Bibliothèque du Pôle Rural, Caen

2016 « À l’écart du bon catholicisme : sens, contresens et puissance des cultes du Gauchito Gil et du San la Muerte en Argentine », in Duterme C., Giraldou M. et Mira A. (éd.), Mauvais sujets dans les Amériques, Éditions Méridienne, Toulouse

Films :

2015, Susana

2014, Victor Jara presente, ahora y siempre, co-réalisé avec Jordane Burnot

2013, Maté Mafé, co-réalisé avec Charlotte Greneche et Manon Eydieu

2013, Moncho