- L’Adolescence vient du futur

L’Adolescence vient du futur 5

Ne nous méprenons pas. L’adolescence n’existe pas… Elle n’existe pas sans prendre en compte, en considération, la société qui l’a inventée. Car elle est, avant toute chose, une création sociale de notre société occidentale. Ses tumultes et chahuts juvéniles en révèlent les soubassements les plus indicibles et ce qui porte le nom « d’adolescence » a alors pour elle, irrémédiablement, quelque chose de subversif et dangereux.

Pourquoi ? L’adolescent est un « être qui vient du futur » (l’étymologie latine du mot « futur », nous enseigne qu’il provient du participe futur du verbe être). Son étrangeté, il la tient d’une altérité du futur, du réel d’un futur sombre et inquiétant, à l’image des innombrables œuvres de science-fiction post-apocalyptique produites actuellement. L’adolescence marginale – ce qu’elle n’est pas toujours et, de fait, pas tout à fait elle-même – est d’autant plus inquiétante et subversive en temps de crise.
Entre « crise d’adolescence » et « crise sanitaire », offrons-nous la possibilité d’entendre une parole qui nous appelle à ouvrir un monde nouveau.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.