- 1- Les arts et la littérature sous l’étouffoir

 

 

Art et littérature sous vichy -1- Les arts et la littérature sous l'étouffoir

 

 

 

La vie artistique et littéraire ne s’est pas arrêtée après la défaite de 1940. Certes, tant l’occupant nazi que le régime de Vichy ont instauré d’importantes restrictions à la créativité et c’est un véritable joug autoritariste qui a été imposé à la vie culturelle française : censure, imposition d’une esthétique réactionnaire, épuration des milieux artistiques, etc. Les attitudes ont été contrastées au sein des mondes de l’art, et si certains qui ont accepté avec empressement les nouvelles opportunités offertes par la collaboration, d’autres se sont engagés dans la Résistance — y compris en faisant de leur talent créateur une arme à part entière. Le cas de Vichy nous invite à réfléchir sur ce que peut l’art en contexte autoritaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.