- 4. Du désordre adolescent dans les oreilles et sur les écrans. Petite psychologie du Heavy métal et des films d’horreur

(cliquez droit sur la ligne du cours indiquant sa durée pour télécharger le fichier ou le lire hors site)

Tnp – salle Jean Vilar

 

 

Matthieu Garot    heavy metal

 

Adolescence et histoire du Rock’n’roll ont partie liée. Elles sont pour ainsi dire indissociables et personne ne me contredira. L’adolescence étant une source inépuisable de créativité, iconoclaste et rebelle, entre mouvement et contre-mouvement, elle n’a eu de cesse de féconder cette musique, la musique… la culture. Et puis, à la marge, il y a le Hard Rock… et le Heavy métal se revendiquant des films de genre, d’horreur et de science-fiction. Tant détesté, décrié et pourtant tellement attrayant pour une certaine adolescence. Mais qu’y a-t-il dans cette obscure chose pour qu’il en soit ainsi ? Quelle est la parole de cette adolescence réfractaire qui se ferait entendre par de-là le vacarme assourdissant des riffs de guitare et des hurlements ? Qu’y a-t-il dans ces images d’horreur que nous ne savons voir et qui les fascinent tant ?

 

Petite histoire du Heavy metal racontée a mon fils (Topito)

Fichier joint : unipop2016-garot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *