, - Les fardeaux de la fraternité, d’après le livre d’Ethan Katz : Juifs et musulmans de l’Afrique française du Nord à la France

(cliquez droit sur la ligne du cours indiquant sa durée pour télécharger le fichier ou le lire hors site)

Tnp – salle Jean Vilar

avec Frédéric Abécassis

Cette séance rendra compte d’un ouvrage récent (2015) d’Ethan Katz, historien américain enseignant à Cincinnati. Sous ce beau titre : « Les fardeaux de la fraternité », il retourne l’expression forgée par Rudyard Kipling du « fardeau de l’homme blanc », désignant la tâche qu’il lui assignait de civiliser les peuples colonisés. En s’intéressant au parcours en métropole, de la Grande guerre à aujourd’hui, d’immigrants juifs et musulmans venus d’Afrique du Nord, Ethan Katz montre les handicaps qui ont pesé sur leur accès des uns et des autres à une pleine et entière  citoyenneté. Il montre que la construction en parallèle de deux « communautés » réputées hostiles est relativement récente. Elle ne saurait faire oublier les proximités géographiques, linguistiques et culturelles, les solidarités, voire les passages d’un groupe à l’autre qui ont accompagné ces trajectoires migrantes. On peut encore espérer – et c’est le sens même de l’action de Raja-Tikva – que leur insertion dans la cité française puisse résolument se concevoir sous le signe de la fraternité.
 

  3 comments for “Les fardeaux de la fraternité, d’après le livre d’Ethan Katz : Juifs et musulmans de l’Afrique française du Nord à la France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.