, - 2. De la projection

Tnp - salle Laurent Terzieff

avec Jean-François Buiré et Frédéric Jars

L'ImpasseAprès avoir évoqué, au cours de notre première séance, la capacité du cinéma à rendre compte dans son principe même des processus psychiques, nous tenterons dans cette seconde intervention de montrer comment il parvient à les entrelacer intimement avec l'évocation du réel.

En parant ce dernier d'une lumière et d'un mouvement particuliers, le cinéma permet de transcender réalisme et vérisme et d'engendrer des esthétiques inédites, que nous commenterons et illustrerons à l'aide d'extraits choisis.

A l'interrogation : « Que peut apporter le cinéma à l'expression formelle du flux psychique ? », nous ajouterons celle-ci : « De quelles manières le cinéma est-il susceptible de problématiser à nouveaux frais des sujets tels que la communication, la psychopathologie, le lien social, le collectif, le politique ? »

https://vimeo.com/345818270

  3 comments for “2. De la projection

  1. AMORENA
    31 janvier 2019 at 13:25

    La première séance à été enregistré et sera disponible ? Cette deuxième également ? Je ne pourrais pas y assister et j ´aimerai l´ecouter.
    Merci, bien à vous
    Valentina A.

    • F BB
      1 février 2019 at 13:03

      bonjour
      les 2 séances seront mises en ligne avec un lien vidéo (images et son) mais ce sera plus tard
      cordialement

      fbressat

    • F BB
      11 octobre 2019 at 20:13

      Bonjour,
      Quelque temps après leur mise en ligne, au cas où vous n’en auriez pas déjà pris connaissance : la captation de chacune des deux conférences (avec insertion des extraits de films cités au cours de celles-ci) est visible à l’adresse suivante :
      https://vimeo.com/user99984790
      Cordialement,
      Jean-François Buiré (un des deux intervenants)

Répondre à AMORENA Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.